• Justine

Varicelle : Produit miracle

Dernière mise à jour : 15 nov. 2021

Après les otites, les rhumes, les conjonctivites grâce à l’entrée à la crèche, il a fallu qu’un jour où on le gardait à la maison, épuisés par le télétravail, la pandémie et la garde de notre grand bébé plein d’énergies, pour qu’il nous sorte quelques boutons.


« Maman gratte là » il me l’a dit une première fois en se réveillant. Puis une fois assis dans sa chaise haute pour le déjeuné, il me regarde et me fait une grimace, « Maman bouton ». Je commence à sourire (c’était nerveux), je soulève son tee-shirt et j’inspecte son dos, son torse, je comprends tout de suite.

Je regarde son papa concentré sur son travail et je lui dis en explosant de rire (c’était de plus en plus nerveux, vous savez la vraie goutte d’eau qui fait déborder le vase ?) « Bon pour couronner le tout, il a la varicelle ! ». Nicolas, incrédule, me regarde désespérément :

« Non, tu rigoles ? ».

Finalement, il s’est avéré que l’épisode varicelle s’est très très bien passé !

La première chose que j’ai appris c’est que la varicelle est contagieuse les deux semaines qui précèdent l’apparition des boutons. C’est la directrice de la crèche qui me l’a dit quand je l’ai appelé pour la deuxième fois ce matin là (la première pour lui dire que Paul avait de nouveau une otite…). C’était apparemment la période, il y en avait dans toutes les sections de la crèche.

Protocole normal, j’appelle notre pédiatre qui me conseille biseptine, septivon et de l’éosine. Bien nettoyer avec le septivon dans le bain, sécher et appliquer la biseptine pour désinfecter les boutons et appliquer l'éosine dans les plis (aisselles, aines, fesses, etc.)

Le tips arrive ! J’appelle ma maman, il faut bien que je me fasse plaindre un peu… et là, vous connaissez les mamans, elle appelle son collègue qui a des jumeaux et qui lui dit « Il faut qu’elle achète le spray Cytelium de A-Derma, c’est magique ! »

Effectivement, c’est vraiment MAGIQUE !



C’est donc un spray à appliquer sur les boutons après le bain/la douche. Le mieux c’est de verser un peu de produit dans le bouchon (par exemple), de prendre un coton-tige et d’appliquer le produit sur chaque bouton. Oui dit comme ça, ça peut paraitre vraiment long, mais finalement quand on sait qu’il ne se gratte jamais, qu’il ne se plaint pas de ses boutons et qu’il a l’air apaisé malgré la centaine de boutons partout ça vaut carrément le coup. Et puis, avouons le, avoir son bébé pendant 30 mins collé et tout calme tout en prenant soin de lui, c’est le kiffe ! Il faut laisser sécher environ 10/15 minutes et le tour est joué.

On a appliqué le produit le matin (avant d’aller à la crèche) et le soir avant le dodo pendant 4/5 jours. Les boutons sèchent instantanément et ça devient des petites croûtes.

Il est bien sûr possible d’appliquer ce produit sur les parties génitales (là où les boutons sont les plus à vif car ils massèrent dans la couche).

En me renseignant sur ce produit, j’étais tombée sur le témoignage d’une maman qui expliquait qu’en revanche le produit assèche la peau et qu’il fallait bien crémer par la suite, une fois que les boutons disparaissent. Paul n’a pas eu trop de soucis de ce côté là, on a tout de même bien hydraté à la fin de cette période pour ne pas que sa peau le tiraille.

Spray asséchant 100ml Cytelium A-Derma, 7,95€ en pharmacie et parapharmacie


126 vues

Posts récents

Voir tout