• Justine

Tifenn, 24 ans

Mis à jour : 7 févr. 2019


Fanny Massière

Je me suis inscrite sur cette application fin novembre 2015. Je n’ai jamais eu de soucis pour les relations, je trouvais juste le concept amusant et après avoir quitté mon ex copain en novembre, je me suis dit que ça pouvait être le moment d’essayer. Je ne cherchais pas de plan cul, ni de relations sérieuses. Il faut l’avouer, je pense que je rêvais au fond de moi, de trouver le grand amour. En étant convaincue que ce n’était pas l’application et surtout le moyen adéquat pour cela. Mais ça me passait le temps. Bref, après pas mal de discussions sans intérêts, des gros lourds et une rencontre vraiment pas intéressante, j’ai laissé tomber 3 semaines après mon inscription.

Je m’y suis remise le 17 janvier 2016, il y a un peu plus d’un an donc. Je m’en souviens car c’était un dimanche soir et je regardais un reportage sur Tinder, « Love me Tinder » sur France 4. Pendant mon absence, j’avais eu quelques matchs. C’est là que je suis tombée sur Kévin L. Je me souviens d'avoir regardé ses quelques photos et avoir déjà craqué pour son regard. Il avait son compte Instagram rattaché à son compte Tinder du coup j’y ai jeté un petit coup d’oeil. Les photos m’ont plu et j’ai matché à mon tour. C’est lui qui a commencé à me parler avec une super phrase d’accroche que l’on m'avait déjà adressé :


« Une bretonne en Auvergne ? Ça m’intrigue »

Je me suis prise au jeu et la conversation s’est lancée naturellement. Il était 21h et nous avons discuté jusqu’à … 4h du matin. Je l’ai trouvé passionnant, amusant, plein d’humour et nous n’avions aucune envie de couper court à la conversation. Nous discutions de tout et surtout, on rigolait de tout. Je sentais que nous avions un humour compatible et ça c’est important ! Vers 4h, on s’est rendu compte que l’on habitait juste à côté. À 100m l’un de l’autre ! Dingue. En rigolant, il m’a dit un truc du genre « Viens, on fait des crêpes ;) ». Je n’ai pas répondu tout de suite, je réfléchissais beaucoup. Je me demandais s’il n’y avait pas une part de sérieux. Je me demandais si ce genre de chose se faisait, si moi, je pouvais faire ce genre de chose. Après un bon quart d’heure sans rien dire je lui ai répondu « Bah oui pourquoi pas! ». Pas de réponse tout de suite mais il a fini par me répondre (j’ai su après qu’il ne s’attendait pas du tout à ce que je dise oui et qu’il s’était endormi voyant que je ne répondais plus).

Je me suis habillée, j’ai pris quelques oeufs et je suis partie. Je me suis retrouvée à 4 heures du matin en bas de mon immeuble à Clermont Ferrand en train de marcher pour aller faire des crêpes avec un type que je venais de rencontrer sur Tinder.

5 minutes plus tard, il me voit de sa fenêtre, m’ouvre la porte de son immeuble.. 3 petits escaliers à monter et je me trouve devant sa porte. Trop tard pour faire demi tour ! Il m’ouvre sa porte et tout s’est passé naturellement. Forcément, il y avait un peu d’anxiété et la peur de ne pas savoir quoi dire. Mais passer la rencontre physique, on s’est vite détendu tous les deux. On a fait nos crêpes, mangé et discuté jusqu’à 8h du matin. La fatigue a fini par m’emporter donc je suis rentrée chez moi.

Nous n’avions pas parlé de se revoir mais nous avions échangé nos numéros. Même si ça avait été une soirée atypique et surtout, une rencontre spéciale.. Je ne m’attendais pas à avoir de ses nouvelles. J’étais d’autant plus surprise en voyant son message quand je me suis réveillée. Je ne sais plus ce que l’on s’est dit exactement mais on a échangé quelques messages et nous avions convenu de nous revoir le soir même pour manger des sushis. Nous nous sommes donc revus et j’ai dormi chez lui après avoir passé une très bonne soirée.


Nous nous sommes revus chaque jour de la semaine, comme ça. On ne se posait pas de questions, on vivait comme ça, naturellement. Le samedi qui a suivi je suis partie sur Angers (à 3h30 de route de Clermont Ferrand environ). J’avais prévu ce week end depuis un certain temps. Je devais récupérer des affaires que j’avais laissées chez mon ex. J’en avais aucune envie mais c’était convenu comme ça et j’avais également prévu d’aller voir des amis. Le week end ne s’est pas bien déroulé, mon ex m’a pris la tête, me donnait des leçons et même quand je suis partie de chez lui, il continuait à me harceler par message. J’avais qu’une seule envie, quitter Angers. Sauf que j’étais venue en bus... et aucun covoiturage ni de bus au moment où je cherchais. Je discutais beaucoup avec Kévin, je lui racontais sans trop m’étaler que ça n’allait pas à Angers. Il m’a proposé de venir me chercher. Je n’y croyais pas une seule seconde. Et il est venu.. Il a fait 3h30 de route le lendemain soir après son boulot.


Il est arrivé vers 23h30 sur Angers. En me demandant « on va où maintenant ? »

Jusque là nous n’avions rien « officialisé ». Nous ne savions pas qui nous étions l’un pour l’autre. C’est en se revoyant après ce week end que tout a changé... C’est devenu naturellement plus sérieux. Je n’arrive pas à expliquer ce qui a déclenché cela mais c’était comme si on comprenait tous les deux que nous étions ensemble. Cette nuit là, nous sommes partis sur la côte, à Penestin exactement. Nous voulions tous les deux voir la mer, alors pourquoi pas continuer cette folie ! Nous avons ensuite passé la journée sur la route pour rentrer sur Clermont Ferrand. Et depuis ? Nous nous ne sommes plus quittés et nous construisons ensemble un projet de voyage. Nous avons acheté un van pour l’aménager nous-mêmes. Nous avons fini cette étape aujourd’hui et nous partons le 12 avril prochain pour 6 mois de voyage. Nous partons 5 mois en Irlande pour faire du Wwoofing et nous gardons le 6e mois pour visiter l’Ecosse, le pays de Galles et l’Angleterre. Nous avons même fait notre petit blog : https://www.threevanlifers.com


Cette rencontre est la plus belle rencontre que j’ai faite dans ma vie.

J’ai rencontré mon grand amour grâce à Tinder !

C’est celui avec lequel je souhaite tout partager, tout vivre. J’apprends beaucoup de lui. Notre relation me fait grandir. Aujourd’hui, il représente tout ce qui compte à mes yeux et je souhaite faire tout ce que je peux pour entretenir notre relation.

137 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Jeanne, 22 ans

Le vrai premier rendez vous, il était juste trop trop défoncé. On s'est posé dans un chantier vers 1h30 du mat’ à coté de chez moi pour se présenter. On s'est rapidement fait virer par un vigile. Nous