• Justine

Nina, 23 ans

C’est juste après une rupture que j'ai décidé de me mettre sur Tinder. Je voulais passer le temps, me changer les idées, rencontrer des gens sympas, et + si affinité. J'adore parler anglais donc j'ai directement matché avec ce petit blondinet quand j'ai vu sur son profil qu’il arrivait « straight from Miami », et qui est comme moi fan de dauphin ! On a été boire une bière et deux Ricards au Pavillon des Cannaux. Il pleuvait ce jour là donc on ne pouvait pas chiller sur le quai avec des bières. On a beaucoup rigolé. On a pleins de points communs, c'est super cool et on passe un super moment. Puis, on discute tatouage et je lui avoue que je me suis achetée une machine car je suis en train d’apprendre à tatouer. Au bout d'un moment on se chauffe pour aller chez moi pour s'entraîner à tatouer sur des oreilles de cochons, mais impossible de trouver une boucherie ouverte à cette heure là, donc on s'en tient à deux pamplemousse. C'était la première fois que je tatouais sur autre chose que de la peau synthétique (ce qui est pourris d'ailleurs), et on tatoue pleins de trucs bien golri et de là il me dit "oh my god it’s so cool I want one » (« oh mon dieu, c’est trop cool, j’en veux un ! »)


On était en train de finir un fond de vodka avec du jus périmé (et rappelons qu'on est mercredi soir quand même, j'étais dans une période assez sombre et assez stunt haha)


J'étais pas trop sereine a l'idée de tatouer un inconnu, alors que je venais d'acheter ma machine deux semaines auparavant. Mais il reste hyper enjaillé "Come on you can do it, it’s okay it’s fun. I just want a tiny UFO » (« Allez ! Tu peux le faire, c’est bon, c’est fun. Je veux juste un OVNI »). Du coup je sors le désinfectant, les gants, etc… Il se fout de ma gueule en me disant que j’ai l'air bien plus professionnelle. Bref, voilà comment j’ai passer un super rendez-vous Tinder sans pecho, ni ken, mais en me faisant un super copain que j’ai marqué à vie ! Il faudrait que je le revois pour qu’on aille taguer ensemble un soir.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Jeanne, 22 ans

Le vrai premier rendez vous, il était juste trop trop défoncé. On s'est posé dans un chantier vers 1h30 du mat’ à coté de chez moi pour se présenter. On s'est rapidement fait virer par un vigile. Nous