• Justine

Chroniques martiennes de Ray Bradbury

Dernière mise à jour : 26 août 2021


Éditions DENOËL


Ray Bradbury se destine très rapidement à une carrière littéraire, fondant dès l’âge de quatorze ans un magazine amateur pour publier ses textes. Malgré quelques nouvelles fantastiques parues dans des supports spécialisés, son style poétique ne rencontre le succès qu’à la fin des années 1940, avec la parution d’une série de nouvelles oniriques et mélancoliques, plus tard réunies sous le titre de Chroniques martiennes. Publié en 1953, Fahrenheit 451 assoit la réputation mondiale de l’auteur, et sera adapté au cinéma par François Truffaut. Développant des thèmes volontiers anti-scientifiques, privilégiant la forme courte, Ray Bradbury s’est attiré les éloges d’une critique et d’un public non spécialisés, sensibles à ses visions nostalgiques et à sa prose accessible.



2030, les premières fusées quittent la Terre pour un monde nouveau. La colonisation de Mars vient de débuter. Mais, sur la planète rouge, vit déjà un peuple d’une infinie sagesse. Cette antique civilisation devra-t-elle disparaître pour qu’une nouvelle puisse s’épanouir ?


Pour les 20 ans de la collection Lunes d’encre, cette réédition collector de Chroniques martiennes - premier ouvrage de science-fiction publié par les Éditions Denoël - offre un écrin somptueux au style enchanteur de Ray Bradbury.


Mon avis


Fiction très interessante sur une supposée civilisation sur la planète Mars. En résumé, les hommes, au fil des siècles, ne changent pas, ils envahissent et détruisent ce qu'il y a de plus cher. Les premiers chapitres sont excellents, je les ai dévorés. Elles racontent comment l'humain, ce colon, efface peu à peu les traces de la culture martienne sur la planète qu'il a conquise.


En revanche, j'ai été déçue à plusieurs reprises, certains chapitres ne m'ont pas plu, je les trouvais longs et inintéressants.  


Vous pouvez le trouver ici

3 vues

Posts récents

Voir tout