• Justine

Goldman sucks de Pascal Grégoire

Dernière mise à jour : 26 août 2021


Éditions Cherche Midi


Pascal Grégoire est un publicitaire. Il a été directeur de la création dans de nombreuses agences avant de co-fonder, avec Eric Tong Cuong, la sienne, "La Chose", en 2006. Dans son livre "Goldman Sucks", (éd. Cherche Midi, 2018), il signe un premier roman sur les coulisses de la finance internationale, autour d'une famille, au cœur de la crise de 2008.


Du jour au lendemain, Corentin Pontchardin perd tout. Simultanément victime de la crise des subprimes et de sa propre crise de la quarantaine, celui qui conjuguait avec succès vie professionnelle ? au ministère des Finances ? et vie privée voit son monde s'écrouler. Bien décidé à partir en guerre contre la banque qui a causé sa perte, la toute-puissante Goldman Sachs, Corentin embarque femme, enfant et beaux-parents aux États-Unis dans une aventure épique jalonnée de rencontres inattendues. Véritable fable sociale, Goldman sucks raconte avec tendresse ? et une bonne dose d'humour ? le quotidien de cette équipée lancée à l'assaut de la finance mondiale. Un roman vif et plein d'espoir, porté par une famille pas tout à fait ordinaire.


Mon avis


Parce que j'ai passé un super moment avec cette famille ! J'avais l'impression de vivre avec eux, de voyager avec eux, de paniquer avec eux et c'était super.

Goldman Sucks est un roman sociétale qui traite de la crise financière et du plain pouvoir des grosses banques. N'ayez pas peur, on est loin du roman qui pourrait ennuyer, Pascal Grégoire à su écrire une histoire joyeuse et rytmée où toute une famille s'unit pour combattre le géant. C'est un peu utopique mais ça fait du bien !


Citations :


"L’idée de se rebeller contre cette forme de tyrannie patriarcale ne lui était même jamais venue à l’esprit. Il était un garçon de devoir. Corentin s’était forgé le caractère avec cette unique boussole. Ne jamais douter, ni remettre en cause le choix de son père. Poursuivre l’héritage familial. Né déjà adulte, réfléchi, raisonné, lui-même dépositaire de la filiation à venir."


"Ils ne reculent devant rien, ils se sont enrichis sur le dos de ces pauvres Grecs… Ils n’ont qu’un seul but : faire des profits sans aucune limite, et tout ça pour se distribuer des bonus astronomiques."


Vous pouvez le trouver ici

4 vues

Posts récents

Voir tout